Les rendez-vous de la Sophrologie et de l'Hypnose

Hervé ESNAULT - Sophrologue & Praticien en Hypnose Ericksonienne

6 Bd Périer - 13008 Marseille - tél : 06.61.16.96.74

Consultations sur rendez-vous au cabinet, à domicile et en visioconférence

25 février 2021

Ces personnes âgées qui ont été abusées dans leur enfance

Certaines agressions se produisent tôt dans la vie des hommes et des femmes. Tellement tôt que parfois, pour survivre à l'agression, le cerveau disjoncte et crée une amnésie. La personne continue son parcours de vie mais cette existence est pesante, la relation à l'autre, au conjoint ou à la conjointe, est difficile. Avoir une vie sexuelle est difficile voire impossible.

Les révélations récentes de cas d'inceste ou de pédophilie mettent en lumière ce qui a toujours été caché. Les études estiment en effet que 130.000 filles et 35.000 garçons sont victimes de violences sexuelles tous les ans en France. Soit entre 3 et 5 élèves par classe...

Les histoires d'amour qui échouent, le manque de confiance, les phobies

Dans mon cabinet, je reçois régulièrement des femmes, parfois âgées de plus de 60 ans, qui savent au plus profond de leur corps et de leur âme, qu'il s'est passé quelque chose au cours de leur enfance mais n'en ont aucun souvenir. Elles expriment les souffrances ressenties tout au long de leur vie : les histoires d'amour qui échouent, le manque de confiance, les phobies qui apparaissent et ne s'en vont pas.

Un rejet par la famille

Il y a aussi les personnes qui se souviennent des situations d'abus et aussi de leur agresseur. L'un des parents ou grands-parents, un oncle, un frère ainé, un ami de la famille, un employé de la maison, un éducateur laïque ou religieux, . Parfois ce peut être plusieurs personnes, plusieurs frères... Quand les personnes abusées tentent d'en parler dans le cercle familial, le cercle nie l'agression, protège l'agresseur, retourne la situation : la victime devient alors le bourreau de l'agresseur et par delà le bourreau de la famille. D'où un rejet. La victime est niée, se voit retirer, par les personnes les plus proches, toute possibilité de réparation. Petit à petit, elle se retrouve isolé, exclue.

Je ne suis pas folle !

Ces personnes âgées qui viennent en consultation expriment le souhait d'avoir une confirmation de l'abus dans le cas où une amnésie est apparue. Généralement leur agresseur est encore plus âgé ou il est décédé. Ce n'est pas un désir de porter l'affaire en justice qui les amène, c'est un désir d'être en paix avec elles-mêmes. "Je ne suis pas folle !".

Être en paix. Pour le reste de la vie. Que ces années qui restent à vivre soient les meilleures de leur existence.

Retrouver la confiance en soi, en l'autre, en l'avenir

Je me souviens d'une femme de 67 ans qui me confiait que si elle pouvait se réparer alors peut-être qu'elle pourrait vivre une histoire d'amour avec quelqu'un de bien. Un travail thérapeutique commence alors, en utilisant notamment la sophrologie et l'hypnose. Retrouver la confiance en soi, accepter ses émotions, restaurer son image corporelle, toucher son propre corps, accepter d'entrer dans la sphère de l'autre et de laisser l'autre entrer dans sa sphère, créer pour la première fois un espace commun, et puis accueillir en confiance et avec joie l'homme, le sexe de l'homme.

C'est un parcours qui est difficile car il réveille les non-dits, il peut activer ou réactiver la colère et les peurs. Mais l'objectif est toujours d'aller vers du mieux, vers un quotidien plus paisible, une vie plus sereine.

Il n'est jamais trop tard pour se réparer. Il n'est jamais trop tard pour vivre une vie apaisée.

Hervé ESNAULT


02 septembre 2019

Ce que la sophrologie peut apporter aux quinquas

"J'ai oublié tout ce qui me motivait quand j'avais 20 ans..."

Autour de la cinquantaine beaucoup de personnes, des hommes autant que des femmes, s'aperçoivent que tout au long de leur vie elles ont donné du temps et de l'énergie aux enfants, au conjoint, plus globalement à la famille, ainsi qu'à leur employeur.

Le déclencheur de cette prise de conscience est souvent le départ des enfants qui deviennent autonomes ou partent faire leurs études dans une autre ville. Parallèlement l'homme ou la femme perçoit qu'il n'y aura plus d'évolution ni reconnaissance dans l'entreprise. Bref, tout ce pourquoi l'individu a œuvré au cours des 20 à 30 dernières années marque le pas.

Par ailleurs, au sein du couple, la personne fait le constat que les enfants, les soucis, le quotidien ont entravé la relation au sein du couple. Pendant toutes ces années le temps à manqué pour se parler, les occasions pour se retrouver ont été plus rares.

Plein de questions émergent alors : y a-t-il encore de l'amour entre mon conjoint et moi ? Ai-je envie de vivre les prochaines années avec lui ou avec elle ? A-t-il ou a-t-elle envie de vivre les prochaines années avec moi ? Pourquoi ce silence entre nous ?

Et puis d'autres questions plus intimes : Pourquoi ai-je renoncé à tout ce qui était important pour moi ? Je faisais de l'escalade, des randonnées, de la peinture, j'allais voir des expositions, je faisais des sorties entre ami(e)s et je ne fais plus rien.

Ce questionnement peut déstabiliser. Bien sûr le conjoint n'y est pas associé. Les questions tournent dans la tête jusqu'à devenir un ressassement. Comme aucune réponse n'apparaît, tout devient un peu sombre, un peu triste ou amer.

En tant que sophrologue, je rencontre beaucoup de personnes dans cette situation. Elles viennent dans mon cabinet, parfois pour une problématique tout autre, et lors de l'échange c'est toute la détresse de ce questionnement sans réponse qui apparaît.

Je propose alors un accompagnement pour permettre à la personne d’abord de prendre conscience de tous les conditionnements qui l’ont amenée à cette situation. il s’agit ensuite de retrouver les valeurs qui sont le fondement de l’être : la joie, la liberté, l’énergie, la justice, l’esprit d’entreprise, l’audace.... Ce socle de valeurs associé à la connaissance objective des atouts, du savoir-faire autant que du savoir-être, va permettre à la personne de se remotiver pour vivre pleinement le présent et dessiner un futur conforme à ses espoirs.

Ce travail sur soi peut amener des changements importants dans la vie de la personne. Cependant, bien que tout changement puisse faire peur, il serait dommage d’y renoncer car se sentir en harmonie avec soi, retrouver l’équilibre d’une relation saine avec le monde qui nous entoure n’a pas de prix.

D’autant qu’à la cinquantaine il est bien possible que nous ne soyons qu’à la moitié de notre vie…

Hervé ESNAULT

27 août 2019

Les bonnes décisions naissent d'un esprit apaisé.

Cela parait tellement évident que nous oublions souvent d'appliquer cette règle dans notre quotidien. C'est pourquoi il est nécessaire à certains moments de la vie de se poser pour réaliser un travail sur soi et parvenir à faire des choix en conscience plutôt que dicter par des conditionnements ou par des émotions.

Grâce à la sophrologie, qui est une thérapie courte, je vous accompagne dans votre démarche pour retrouver cet équilibre et cette liberté de conscience propices aux bonnes décisions.

Hervé ESNAULT

Cliquer ici pour prendre un rendez-vous en ligne

15 août 2019

Soyons réalistes : Septembre approche...

En cette dernière quinzaine d'août beaucoup d'étudiants s'activent pour finaliser des actions importantes : la rédaction des mémoires et rapports de stages, la préparation des soutenances et aussi des entretiens pour une nouvelle école ou pour un premier emploi ou un contrat d'alternance.

Cette période est donc propice au stress, à la peur, voire la panique.

Il est heureusement possible de se faire accompagner en Sophrologie et en Hypnose pour retrouver calme et efficacité. Il s'agit de techniques simples et efficaces qui resteront utiles tout au long de la vie professionnelle et personnelle. Mettez toutes les chances de votre côté !

Hervé ESNAULT

cliquer ici pour prendre un rendez-vous